Concours national de Miss Pin-up France 2019

sansasomiel1 (4)

Le concours national de Miss PinUp France 2019 est terminé, quelques longs mois d’attente pour découvrir cet événement et l’organisation apportée. Avant de vous raconter mon expérience et mon point de vue, je veux d’abord commencer par dire un grand merci à vous tous qui me soutenez, vous qui m’envoyez beaucoup d’amour et de belles attentions. Je crois que depuis quelques mois, je retiens surtout toutes les plus belles rencontres et les amitiés qui se reconstruisent et qui se maintiennent. Je suis entouré d’amour et j’en ai vraiment besoin. Merci infiniment.

Nancy, jeudi 25 octobre 2018

Après avoir déposé mes affaires à l’appartement city de Nancy, j’ai retrouvé un ami, Arnaud, qui habite sur place et qui m’avait préparé une belle surprise, une invitation dans une très belle brasserie, L’Excelsior de Nancy dans un décor royal des années 30. Sa spécialité, les fruits de mer, « mon pêché mignon », je me suis régalé. Avant un aussi grand weekend, cette soirée était vraiment superbe, merci, Arnaud, pour ta générosité. J’aime ton soutien, ton écoute à mon égard. Toujours d’accord avec mes idées, très protecteur, ça fait du bien.

 

Nancy, vendredi 26 octobre 2018

Après une courte nuit dût aux bruits incessants de l’appartement et de ses habitants, j’ai retrouvé quelques copinups au palais du gouvernement. Nous étions attendus pour un petit déjeuner qui manquait quelque peu de chaises, de tables et de choses à boire… mais à ce moment-là, l’humour, la patience et le bonheur de se retrouver toutes nous fissent oublier ces détails.

« Je me suis demandé si l’on pouvait se permettre de snifer la poudre de café, oui parce que le pot était là, mais sans eau, sans tasses. Imaginez une miss en photo avec des traces de poudre de café noir sur les narines ! Je parviens à imaginer la scène ! » hihi

11 h départ pour le parc d’attractions Wallygator à Metz. Après quelques difficultés pour certaines à se trouver un chauffeur, nous nous retrouvâmes au parc. Un merci chaleureux à Tiffany et sa famille pour m’avoir proposé de m’embarquer avec eux en voiture et de m’avoir emmené tous les jours au palais, matin et soir… (Je me suis passé de grosse galère)

sansasomiel

Une journée quelque peu glaciale de température, mais heureusement chaude dans nos cœurs. Je pense vraiment que, notre bonne humeur, notre envie de nous retrouver, a beaucoup adouci les premiers moments peu rassurants. J’ai pu découvrir l’humour de certaines. Je m’étais déjà rendu dans ce parc avec ma fille il y a quelques années, il a quelque peu changé. Un joli parc pour les touts petits, avec du personnel souriant et accueillant. Je les remercie infiniment pour leur bonne humeur, leur repas offert et la chaleur de leur restaurant qui nous a fait beaucoup de bien (le rhume s’installait pour certaines !)

Sansa'So Miel

 

Je retiens, le moment de fou rire collectif dans la maison hantée, la dégustation d’asticot (au goût de farine). La voix douce de Pauline, la superbe miss France PinUp 2018 qui nous a fait un mini concert.

Sansa'SoMiel et Pauline

Je retiens aussi, l’humour des photographes, leur patience, leur gentillesse et l’infini respect à notre égard. Je repense aux monstres qui ne m’ont pas fait peur et à mon hurlement qui a fait peur au jeune garçon endormi sur son banc… (Désolé, mais ça m’a fait du bien de me lâcher, après tout c’était Halloween !)

Après un repas du soir offert par toute la famille de Tiffany, ce beau moment de partage agréable, la soirée c’est terminé par un karaoké dans un bar, dont le nom m’a échappé. J’ai aimé ce moment plein d’humour à chanter (faux) avec ma copinup Tiffany, ce moment où nous étions complètement exténués, mais où notre cœur était à la chanson.

Je pense que cette soirée finalisait très bien cette journée.

Ce que je retiens, ce sont nos moments de rires et par-dessus tout, j’ai pu découvrir pour la première fois notre vice-présidente, Célyne, sous un autre œil. J’ai été très touché par sa patience, son humour, elle a su gérer cette journée avec parcimonie, c’est une très belle personne que je ne regrette absolument pas d’avoir rencontré.

Nancy, samedi 27 octobre 2018

Une nuit encore courte et toujours dût aux bruits, pas plus de 5 h de sommeils, pour le jour J. Il me fallait absolument avoir les yeux en face des trous. Alors, après un bon petit déjeuné pris au calme dans l’appartement, une préparation faite toute en douceur, le départ fut simple sans aucun stress.

Arrivé au palai, j’ai pris ensuite le temps de filmer et photographier le lieu pour garder quelques souvenirs.

Sansa'So Miel et Estelle Chantôme

sansasomiel1 (13)sansasomiel1 (14)

J’ai aimé le lieu en lui-même. Le Palais du gouvernement ouvert rien que pour nous. J’ai été ébloui par les lieux, je pense sincèrement qu’il était merveilleusement bien choisi. Tellement de petits coins royaux pour faire des photos sublimes. J’ai eu l’impression d’être dans un musée, mais en bien plus classe. J’ai aimé le lieu où les invités allaient pouvoir s’installer, mais tout de même, j’imaginais à la place, des tables rondes asservies par des professionnels de l’hôtellerie, un repas copieux, du vin et du champagne. Le lieu s’y prêtait totalement pour faire ça et il aurait fallu une scène quelque peu plus grande. Mais, pour ce qui est de la décoration, absolument rien à redire.

Je pense qu’en regardant le lieu, j’ai été un peu comme le jour où j’ai réalisé ma cérémonie mère-fille, j’ai observé les détails et les choses qui auraient été possibles d’améliorer. Ce concours méritait qu’on y mette encore du niveau.

J’ai aimé les stands l’après-midi qui étaient proposés dans le palais, mais mon portefeuille hurlait la famine, je ne me suis fait aucun plaisir.

Le plaisir a été de défiler…

sansasomiel1 (17)

J’ai été heureuse de revoir les Valentines Zazou, bien que je n’aie pu plus découvrir leur prestation puisque j’étais en pleine séance photo en même temps.

sansa'so miel

sansa'so miel

J’ai aimé les véhicules devant le palais et ce petit public curieux qui m’ont félicité de mon style moderne vintage.

Et ce moment où nous avions très froid, j’étais tellement impatiente de faire des photos souvenir.

Avec une partie des dauphines

Sansa'so miel

Une équipe de PinUp au top

sansa'so miel

Puis, un mal de tête épouvantable s’est installé et ma maladie osseuse a commencé à se réveiller. Le fait simplement d’avoir eu très froid la veille, mon corps s’est crispé.

Je suis souvent resté debout d’ailleurs ce samedi, il n’y a pas eu une minute où nous avons pu manger assise. Je ressentais un gros besoin de pose. J’aime prendre un repas à table et surtout arriver à manger quelque chose qui tient au corps. Nous avons mangé comme des moineaux. Le fait d’avoir peu dormi dans ce vieil appartement et son manque hallucinant d’isolation, ça m’a vraiment exténué. J’avais suivi la météo, je savais qu’il allait faire froid. On m’avait aussi prévenue que ce serait un weekend très fatigant, mais je n’imaginais pas qu’il me ferait souffrir comme ça. J’ai préféré simplement dire que j’avais mal à la tête et ne pas me plaindre davantage. J’ai eu tout de même la chance d’être présente, d’être élue 2e dauphine de ma région… Mais, la chance est aussi venue de mon portefeuille qui m’a payé les nuits, la nourriture, le déplacement, etc.

J’ai conscience et c’est aussi le gros problème avec cette maladie, c’est qu’en automne et en hiver je sais que de toute façon je vais avoir quelques douleurs. Pour vous les définir, imaginez simplement que vous avez 6 ans, ou, souvenez-vous de l’âge que vous aviez lorsque vous aviez mal aux jambes au moment de votre pleine croissance, voilà, la douleur que j’ai ressentie partout dans mon corps. Mais le pire était dans la cheville gauche, une douleur multipliée par 10. J’ai tenté de garder le sourire le plus longtemps possible. Je me posais sur les marches des escaliers dès que je le pouvais, je tentais de faire bonne figure parce que c’est important un jour pareil, il y avait tout de même, les photographes, les journalistes, les copines et puis je n’avais pas envie que ça se remarque de trop sur les photos, alors mon cerveau c’est mis en mode off et j’ai tenue jusqu’au moment où je suis rentré à l’appartement à 2 h du matin, en pleure.

Une journée forte éprouvante.

Mais pour revenir à la journée,

Une larme versée à droite à gauche discrète, mais non ! Je me disais « tout va bien, je vais bien, je suis gaie tout me plaît » oui, je chantais dans ma tête !

L’instant fatidique, la préparation dans ma tenue de soirée. Au même moment ou des journalistes s’incrustent dans notre loge… impossible de trainer en culotte pendant 1 h, il a fallu être rusé on s’est d’ailleurs donné le mot ^^

Nous nous sommes aussi rendu compte que nous n’avions pas toute le même avis sur, la définition d’une pinup ? (c’était la question du journaliste), nous avons pensé qu’il aurait été intéressant qu’il nous pose la question (à toute), afin qu’il comprenne qu’être une pinup c’est très vaste, ce n’est pas qu’une femme vintage, qui aime « forcément » les licornes, ouf que non ! (Je prendrai sûrement le temps d’exprimer mon propre avis là-dessus sur un autre article)

Une fois les journalistes partis, les dauphines devaient accueillir les familles, amis, inconnus…

J’ai apprécié ce moment. J’ai pu écouter la chanteuse Nena Valverde, sa voix m’a donné quelques frissons…

sansasomiel1 (25)J’ai retrouvé quelques copines, un moment fort agréable, moi qui avais demandé à mes amies de ne pas venir. Je ne voulais pas qu’elles soient déçues, parce que je savais déjà depuis quelque temps que je partirai sans écharpe, et parce que je préférai qu’on dépense notre argent ensemble pour ce faire un bon restaurant, ou une sortie et prendre le temps de discuter vraiment. Je ne regrette pas cette décision.

On m’a fait la remarque de quelques déceptions dût à l’organisation des repas et d’autres détails qui m’ont bien embêté. Je comprends et respecte vos déceptions.

Je vais vous dire ce que je dis depuis quelques mois, chaque fois qu’on me dit des choses négatives (mais constructive). Le comité est encore très jeune, les expériences les feront grandir (je l’espère).

J’ai pu profiter d’être entouré de quelques photographes et j’ai pu réaliser de merveilleuses photos, me connaissant, je ne parviens pas à voir autre chose que la fatigue dans mon regard, la souffrance physique qui brille dans mes yeux, je me connais tellement…

sansasomiel1 (30)

sansasomiel1 (26)

sansasomiel1 (36)

Mais, j’ai voulu absolument profiter de la présence de mademoiselle Gisèle et du marquis pour faire des photos.

FB_IMG_1541069178990.jpg

 

sansasomiel1 (47)

Je sentais que la fin approchait, les copinups allaient toutes bientôt repartir dans leur région respective, et en plus d’être fatigué, j’ai senti que les larmes allaient cette fois-ci sortir…

sansasomiel1 (42)

Sur scène, je n’ai pas arrêté d’y penser, j’étais complètement ailleurs, j’étais dans le public puis sur scène… Ma place était plus dans le public d’ailleurs.

Je tiens vraiment à parler de la fierté que je ressens d’avoir rencontré des nanas qui pour la 2e fois en 2 concours dans ce comité, ou nous avons dû user de notre esprit d’équipe pour nous en sortir lors de notre passage à la danse. Je suis fière de cette ambiance entre nous, l’esprit d’équipe nous sauve à chaque fois, nous avions tellement la motivation de bien faire que finalement, je pense que ça c’est bien passé, mais grâce aussi à cette merveilleuse déléguée qui s’appelle Nathalie, Miss pinup Val de Loire 2017. Je pense sincèrement que sans son regard, ses belles attentions à notre égard, ça aurait été une catastrophe. Elle ne nous a plus quittés à l’instant où elle a compris que nous étions seules… Une maman, une sœur, à ce moment-là elle était tout à la fois. Une femme rassurante, une épaule dont nous avions toutes besoin, même si je pense que son sommeil a dû être profond la nuit qui a suivi. Mais il est important de le dire, MERCI MERCI MERCI.

sansasomiel1 (44)

Notre passage a donc été court sur scène, mais nous l’avons fait.

J’ai découvert les prestations et les idées des miss, j’ai absolument tout aimé, j’ai eu quelques coups de cœur. Elles ont assuré et leur stress à commencer à s’évacuer en larme dans les loges… Tellement de stress, trop de pression à mon humble avis.

Pour certaines, c’était une vraie étape, la peur du ridicule, la peur de se rater, de ne pas faire ce qu’elles voulaient, elles voulaient être elles et elles ont réussi.

J’ai aimé encore une fois notre magnifique miss pinup France 2018, son style pinup moderne vintage, j’aime vraiment beaucoup cette femme. Pendant des mois j’ai entendu des vertes et des pas mûres sur elle. De l’amertume, de la jalousie sans aucun doute ! En même temps il n’y a pas photo, Pauline avait sa place, et je trouve qu’elle a merveilleusement bien respecté son titre tout au long de l’année, elle a bossé, c’est évident, ça se voit, si autant de personnes sont venues s’inscrire cette année, c’est aussi grâce à son image que l’on a pu découvrir sur internet ou sur papier ! Moi personnellement, je l’ai remarqué et je me suis intéressé à sa passion. On ne peut que la remercier et l’admirer.

J’ai découvert sur scène d’autres prestations coup de cœur, la danse polynésienne, même si je savais que je n’étais pas apprécié de cette miss parce qu’une mauvaise langue avait dit des choses juste atroces à mon encontre, je n’ai pas suffisamment de rage pour dire que sa danse n’était pas sublime, je suis fan de cette danse et c’était parfaitement réalisé, dire le contraire ne serait vraiment pas juste.

J’ai aimé la danse de la fille de notre vice-présidente, à la place de la maman j’aurai pleuré toutes les larmes de mon corps, parce que je l’avoue, ma larme est sortie toute seule à la fin de sa prestation, juste parce que j’ai pensé à la fierté discrète de la maman…

D’ailleurs je reviens à la présentation de la soirée réalisé par notre vice-présidente. Encore une fois, ses subtilités, son humour, j’ai trouvé qu’elle parvenait très bien à combler les trous, elle a en tous les cas fait comme elle le pouvait.

J’ai découvert pour la première fois le groupe des pinups d’Alsace et là c’était la révélation. Je suis tombé sous le charme et l’humour de coco das Vegas, j’ai ri ! Elle tient son public en haleine, j’adore.

J’ai aimé les prestations du groupe, c’était simplement fantastique, nous avons des pin-up vraiment top dans le grand Est.

Et pour finir,

Le moment tant attendu, le final

  • Miss Pin-Up France 2019 est Anne-Sophie, j’adore cette femme chaque fois que je la vois elle me fait rire. Elle a un humour décadent, unique, elle ne se prend pas au sérieux et je pense que si j’étais membre du jury c’est certainement cet élément qui aurait compté.
  • Miss Pin-Up France 1 ère Dauphine est la sublime Jessy, titre amplement mérité, ça a dû être serré pour les jurys, j’adore le style de Jessy depuis que je l’ai découvert en tant que miss de sa région, je me suis rapidement dit qu’elle avait toutes ses chances.
  • Miss Pin-Up France 2e Dauphine est Valérie, dans sa robe de princesse de soirée il aurait été incompréhensible qu’elle ne fasse pas partie des 3 premières, elle a assuré et très bien représenter la région avec son humour et sa mise en scène, elle qui se dit être trop timide pour se présenter sur scène, pff voyons c’était juste parfait, le public à chanter la Marseillaise quand même ! oui oui !

sansasomiel1 (4)

  • Le coup de cœur du jury de France 2019 est Estelle et elle a très bien su représenter notre région, une écharpe de plus, quelle grande fierté. Le grand Est a fait sensation.
  • Et pour finir le coup de cœur du comité est Isabelle, la toute jeune pin-up représentative de sa région a su plaire au comité et je suis très contente pour elle, je savais que je repartirais sans l’écharpe et sincèrement je ne suis pas du tout déçu.

Je suis et serais toujours représentative de ma région avec l’écharpe de miss pin-up grand est 2018 2e dauphine et franchement, les messages que je reçois de toute part des gens de la région me suffisent largement à me combler.

Je suis la MISS MAMAN de ma fille et c’est juste royal à mes yeux. Je ne recherche pas plus.

Puis pour en revenir à cette soirée, j’ai versé mes larmes, un vrai robinet, je ne m’arrêtais plus.

En fait, il faut savoir que pendant des mois, j’ai fait connaissance virtuellement avec certaines d’entre elles, je savais que ce weekend était fait pour les rencontres, j’ai eu les boules de les quitter, j’ai eu les boules d’avoir entendu du mal de certaines d’entre elles et de voir à quel point elles sont superbes et en même temps, si fières de moi d’avoir pris le temps de discuter et d’avoir été humaine.

Bon, vous me direz, 2 jours ne suffisent pas à bien connaître les gens, mais tout de même, moi qui sens les choses, je peux dire qu’il y avait peu de mauvaises ondes… Il y en avait oui, mais toujours de celles que je n’ai jamais vraiment senti bien et sincère… oh oui, il y a eu beaucoup de fausseté, des regards de travers à mon égard, j’ai senti tout ça, mais j’ai souri parce que je n’étais pas seule, je ne me suis pas ennuyer et j’ai profité.

J’ai un gros besoin de remercier encore la vice-présidente et Nathalie pour leur gentillesse sincère. Un merci à l’amour et le respect des dauphines, on ne s’est pas lâché, nous avons été une merveilleuse équipe.

Je regrette déjà d’avoir quitté les quelques rencontres coup de cœur, j’ai pleuré et j’ai eu le cafard de les quitter, d’ailleurs à l’ instant où j’écris ma poitrine est encore douloureuse.

Je suis heureuse d’avoir revus dita von frite et toute l’équipe des super morues ! (morues de leur nom qu’elles ce sont données, mais magnifique à l’extérieur comme à l’intérieur !)

Heureuse d’avoir été quelques instants le modèle d’Angeline la photographe de trust maker.

Un merci géant à Magali, directrice de Yves rocher waves, qui a pensé à tout le monde sans exception pour faire encore une fois un joli cadeau de petits produits de la marque, toujours très attentionnée.

Contente d’avoir rencontré notre présidente, Cathy, bien que nous n’ayons pas encore eu le temps de faire réellement connaissance, un jour peut-être !

FB_IMG_1541069142352.jpg

Merci à tous les photographes, sans vous, pas de souvenirs, sans vous la magie n’aurait pas été la même, vous faites partie de mes plus beaux souvenirs ♥

Et merci aux autres déléguées et petites mains généreuses que je ne connaissais pas encore, pour vos sourires, votre gentillesse.

Merci à vos maris et familles qui étaient à nos petits soins.

J’espère que le peu de temps passé ensemble ne vous a pas déçu et que vous ne vous êtes pas arrêté sur une mauvaise impression.

Aujourd’hui, j’ai besoin de me reposer, simplement prendre soin de moi. Toujours me rendre sur des événements et partager encore plus encore avec vous mes aventures et mes passions, mais par contre, oublier l’idée de me voir me représenter à d’autres concours, j’ai réalisé que je n’ai pas l’âme d’une compétitrice, je ne jalouse pas celles qui réussissent, je ne les rejette pas, je ne veux pas que ça me donne une mauvaise image. Je suis fière de ce que j’aie réalisé en quelques mois, je suis fière des rencontres faites, du partage qui est compris, de cette passion qui grandit et je ne regrette rien, mais sachez que mon plus grand bonheur c’est d’avoir osé, et je l’ai fait.

sansasomiel1 (16)

Merci Olivier Boulay pour les photos ♥

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :